Automne

Comme Sandra notre amie canadienne nous rencontrons des chats et des chiens sur nos parcours de course ou de marche. On ne se sent jamais seul. Nous connaissons les noms de quelques-uns, nous connaîtrons les noms de certains autres, et, pour certains, nous ne saurons jamais comment ils s’appellent. Certains Maîtres sont sympas, d’autres indifférents, d’autres encore grincheux.

Pour ma part 1863 km à la date d’aujourd’hui depuis le 1er janvier soit une moyenne de 6,67 km/jour. Mes genoux tiennent et, curieusement, je me sens très très fatigué lorsque je ne suis pas en train de marcher – la nuit, en particulier.

Course, marche, vélo

Hier, la Maîtresse de Frimousse presque 11 km de course sur le bord du Lac, Elouan 17 km de vélo entre le lieu où il habite avec ses deux compères et le col du Chat, la montagne que l’on voit d’Aix-les-Bains de l’autre côté du Lac du Bourget. Moi, un peu plus de 9 km de marche et, aujourd’hui presque 12.

Quand…

Quand je passe à Duingt, presque tous les jours ces temps-ci, je vois un grand chat roux – magnifique ! Je voudrais le photographier, pour vous, mais il est trop rapide et moi trop lent… Les visiteurs sont presque tous partis et les abords du Lac sont plus calmes. Je rencontre un peu les mêmes gens sur mon parcours de 11,4 km. Ils se promènent, promènent leurs chiens – ou leurs bébés. On dirait que ceux-là ont compris que le masque était inutile – pour protéger les autres il suffit de ne pas leur parler de trop près, le vent éparpille les éventuels virus et diminue leur concentration. 1600 km depuis le début janvier.

Hier et aujourd’hui

Hier, Elouan a parcouru 100 km D+ 2600m, en montant le Revard. Il a perdu sa pompe. Par conséquent, il a fait encore 60 km D+ 1200 m aujourd’hui pour essayer et trouver. Et il l’a trouvée ! La maîtresse de Frimousse monte à la Fenêtre d’Arpette entre le col de la Forclaz et Morgex, près du glacier du Trient. J’ai marché 9 km ce matin, près du lac, terrain plat…

11,5 km ce matin

Après la semaine de vélo pour Kerrian et la Maîtresse de Frimousse, elle et moi sommes allés marcher/courir à Bionaz et à Cogne en Val d’Aoste. Encore plus de monde en montagne de l’autre côté du Mont-Blanc que de celui-ci. Les gens semblent avoir compris qu’en montagne, la faible concentration en virus ne permettait pas la contamination… Et maintenant la Maîtresse de Frimousse alterne le vélo, la course à pied et le trail. Cette semaine elle est à Chamonix, avec des amis. Pour ma part je marche beaucoup (11,5km ce matin, par exemple) et je vais essayer de remonter sur un vélo…

La semaine dernière…

La semaine dernière, vélo dans le Briançonnais. La Maîtresse de Frimousse, Kerrian, rejoints par Steph et ses parents. Galibier, Isoard, col de l’Échelle, Granon. On ne présente plus le Galibier et l’Isoard. Le Granon est moins connu mais plus redoutable que les deux pré-cités. Quant au col de l’Échelle… la télé en parle en hiver. C’est par là que les « migrants » essayent de passer d’Italie en France, et beaucoup y trouvent la mort.

Pour ma part je me suis contenté de monter en marchant le Galibier depuis Plan Lachat (versant Nord) et depuis le Lautaret (versant Sud). J’ai aussi fait l’aller-retour entre la vallée de Névache et le sommet du col de l’Échelle.

Si vous passez par là-bas, trois adresses intéressantes pour déjeuner (l’Auberge de Plan-Lachat et la pizzeria Da Gianka à Oulx (Piémont) ou séjourner (La Ferme de Belline).

https://www.facebook.com/Auberge-Plan-lachat-375823629783864/
https://www.facebook.com/Pizzeria-Brasserie-Da-Gianka-105159907641005

Entraînement

La Maîtresse de Frimousse a fait du vélo ce matin. Elle a roulé 421 km et 6620 m D+ en une quinzaine de jours, profitant des longues soirées. Elle sera entraînée pour la semaine prévue en juillet autour de Briançon – Galibier, Isoard et peut-être Agnel ou le Granon. Kerrian est d’accord pour l’accompagner. Quant à Elouan il étrenne son permis de conduire, récupéré sur Internet le jour de ses 18 ans, avec des copains en Ardèche, en attendant l’opération de sa seconde cheville le 9 juillet. Je marche/trottine tous les jours, maintenant un rythme quotidien de 6 km depuis le 1er janvier.