Il est 9h30


Il est neuf heures et demie. C’est parti pour 3km de montée pour 250m de dénivelée. Rien que du bitume. Il y a bien un raccourci sur chemin mais trop raide pour moi – enfin… trop raide pour moi maintenant, car il y a quinze ans… Pas beaucoup d’autos, quelques génisses dans les prés, personne – les gens sont chez eux car il pleut. J’ai pris mes bâtons pour soulager mes genoux dans la montée. Je ne monte pas très vite mais une certaine impression de facilité. Probablement la pluie. J’aime la pluie, je l’avoue. Finalement la fin de la route goudronnée – mon objectif – arrive vite, avec son rideau de sapins devant moi. Un chemin continue vers le haut de la montagne. Y irai-je encore une fois, un jour ? Il pleut très fort maintenant. Je me retourne pour commencer la descente, un bâton dans chaque main, m’appuyant plutôt sur le talons par égard pour mes genoux – et tant pis pour le dos !

3 réflexions sur « Il est 9h30 »

    1. Joke Auteur de l’article

      Disons que, comparé aux genoux, il va TRÈS bien…
      (Je vais y retourner demain. Mais il ne pleuvra pas. Froid plutôt. )

      En fait j’ai fait plus court hier. Mais ce matin je suis remonté là-haut et j’ai même ajouté un morceau du chemin. Il ne faisait pas chaud. J’ai rencontré deux jeunes de Lucerne qui avaient passé la nuit dans leur VW transporter. Ils m’ont dit avoir eu froid. A la maison il faisaqit 6° à 6 heures et demie. Là-haut probablement 4.

      Répondre
  1. Ping : Pendant 17 ans… | Le Blog de Frimousse

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *