Trail & Skate – suite

Sylvia, qui courait, s’est tordu la cheville quand son pied s’est enfoncé dans la neige. Pas trop de mal, apparemment.

On apprend mieux après avoir fait des erreurs.

Beaucoup de concurrents portaient des perruques et du maquillage, elles ont pensé que c’était une course amusante et facile. Mais elles ont trouvé que c’était très dur – la course comme le ski.

Elles auraient dû essayer de courir dans la neige de jour avant d’essayer de nuit.

Elles auraient dû essayer de courir la nuit avant de courir la nuit dans la neige.

Elles n’avaient pas le bon équipement : elles avaient des frontales d’il y a 15 ans alors que la plupart des concurrents avaient des lampes dernier cri.

Sylvia : « Je ne recommencerai pas ! ». J’ai essayé de la convaincre qu’elle pouvait refaire cette course sans problème, en s’y prenant mieux.

3 réflexions sur « Trail & Skate – suite »

    1. Joke Auteur de l’article

      Quand on est coureur, se tordre la cheville c’est toujours inquiétant. Car on ne peut savoir au bout de combien de temps ça redeviendra normal…

      Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *